AG UFR : Sidya Touré annonce la fin des manifestations et précise les nouvelles formes de protestation du FNDC

0
Après son bref séjour en France, Sidya Touré, président de l’Union des Forces Républicaines (UFR) a présidé l’assemblée générale hebdomadaire de son parti, ce samedi, 21 décembre 2019.
Dans discours, le leader de l’UFR n’a pas manqué de commenté l’annonce de la nouvelle constitution par le président Alpha Condé. Pour Sidya Touré, le scénario qui a emporté Robert Mugabé risque de se produire en Guinée.
« Je ne suis pas surpris, je m’y attendais dans la mesure où l’objectif fondamental de tous ces chimagris sur les élections et autres étaient de permettre ce qu’on a annoncé hier, toujours permettre à Alpha Condé d’avoir un 3ème et apparemment maintenant à avoir un 4ème mandat beaucoup plus rallongé. Je crois que le record de Mugabé (ancien Président du Zimbabwé) est à battre, mais on connait tous comment il a fini », prévient-il.
Dans le projet de nouvelle constitution, il est établi que le mandat du président de la République passe de 05 à 06 ans et rénouvellable. Sidya Touré cela ridicule :

« Ça m’a fait rire, parce que pour qu’il y ait 2 fois 6 ans, il faut qu’il y ait 96 ans. On est arrivé à un point où on est en train d’insulter notre intelligence. Nous ne devons accepter, sous aucune forme, qu’il y ait quelque référendum que ce soit ici. Ce qu’on a commencé ici, on ne s’arrêtera pas », insiste l’ancien haut représentant du président Alpha Condé.

S’agissant de la marche du FNDC du 26 décembre prochain, l’ancien premier de Lansana Conté dira: « Ce que le FNDC a dit, qu’il y a une marche le jeudi, 26 décembre 2019. On va marcher et c’est pour la dernière marche pacifique. A partir du mois de janvier, on va donner des instructions pour que notre pays s’engage frontalement contre l’idée de modification de la constitution et contre un 3è, 4è ou 5è mandat d’Alpha Condé. Nous allons donner des instructions claires par rapport à ça. Le combat qui est entamé se mènera jusqu’au bout. Il faut passer le message dans le quartier pour dire que ça ne marchera pas. Même si on vous gifle, il faut continuer la lutte. Alpha Condé est parti au QG du RPG pour annoncer qu’il y aura un affrontement. C’est arrivé ou non ? Donc, mobilisez-vous massivement pour qu’on dise à la communauté nationale et internationale que la majorité des guinéens est opposée à l’idée de modification ou du changement constitutionnel », a lâché Sidya Touré.

À noter qu’une délégation du FNDC était venu pour remercier, féliciter et encourager l’UFR à continuer la lutte pour défendre l’actuelle Constitution.

Amadou Oury Barry pour googa224.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée