Afrique du Sud: faute de valider de leur passeport, plusieurs guinéens risquent d’etre «expulsé» 

0

Bon nombre des Guinéens de l’étranger traverse des moments difficiles. Se procurer un passeport est devenu un calvaire. Si les autorités persistent sur la facilité d’avoir ce document de voyage, sur le terrain, la réalité en est toute autre. Ces derniers mois, nombreux sont ces compatriotes du président colonel Mamadi Doumbouya à écumer des ressentiments vis-à-vis des autorités guinéennes dans la délivrance des passeports de la validité de 10 ans.

Au ministère de la sécurité, des jeunes étudiants qui veulent voyager à l’étranger pour continuer leurs études, des personnes qui traînent des maladies qui veulent se rendre à l’étranger pour se faire soigner, des commerçants qui veulent voyager pour acheter des marchandises à l’étranger, mais aussi d’autres citoyens guinéens de la diaspora venus uniquement pour proroger leur passeport ou se procurer de celui de 10ans, lancé récemment. Ce n’est pas tout ! Les compatriotes également vivant à l’étranger notamment en Afrique du Sud annoncent leur souffrances pour ce manque de document: « Les guineens de l’afrique du sud ont des dificultés à cause de passeport, et pourtant enrôler depuis le mois de juillet 2021. Certains sont des etudiants qui risquent d’etre expulsé de l’universités à cause de passeports, et pourtant enroler depuis le mois de juillet 2021. D’autre sont des commerçant qui risquent de perdre leur licence, par ce que pour renouveler le licence, il faut un passeport en cour de validé. Meme envoyer de l’argent au pays dans les agences de transfert d’argent, il te faut un passeport en cour de validité » a-t-il déclaré sous couvert d’anonymat lors d’un entretien accordé à notre reporter.
Face à cette situation, il lance un appel aux nouvelles autorités notamment le président de la transition et son ministre des affaires étrangères: « Nous savons plus sur quel scéne se vouer. Nous interpellons le ministre des affaires etrangéres, le premier mininistre le prsident colonel Doumbouyah. De nous aidé à entrée en possessions de nos passeports. On s’est enrôlé à l’ambassade de Guinee en afrique du sud depuis le mois de juillet 2021 » a-t-il plaidé..

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée