Affaires Qnet: Souleymane Doumbouya condamne l’attitude de certains agents

0

Ces derniers jours, les services de sécurité ont procédé à des vagues d’arrestations des jeunes Guinéens, Sénégalais, Burkinabés, Bissau-guinéens, Gambiens « confinés dans des concessions » à la périphérie de Conakry et à l’intérieur du pays.

Ces Guinéens et ces nombreux jeunes de la sous-région pointent du doigt la société Qnet qui tentent de les arnaquer.

Ce lundi, 28 octobre 2019 à la direction de la police judiciaire, le promoteur du cabinet Africa Business consulting qui a un partenariat avec la société internationale de vente en ligne et de marketing réseau (Qnet) Souleymane Doumbouya a été présenté à la presse. Face  aux accusations qui portent sur sa personne et Qnet, Souleymane Doumbouya nie en bloc le fait d’être le représentant de Qnet en Guinée mais reconnais que cette entreprise est légale.

<<Si mon entreprise est partenaire avec Qnet, c’est par ce que Qnet ne souffre d’aucun problème en matière d’autorisation légale. Qnet comme toutes les sociétés de vente en ligne est sous l’empire de la Loi 035 signé  le 28 juillet 2016>>, a-t-il dit.
Par ailleurs, Souleymane Doumbouya condamne l’attitude de certaines personnes qui regroupent des jeunes au nom de Qnet et les promettent de l’emploi avec un salaire descent.<<Ceux qui regroupent au nom de Qnet, ils abusent du fond de commerce de Qnet et ils ne font pas la pratique qui a été recommandée par Qnet. Ce qu’ils font n’a rien a voir avec ce  que Qnet a demandé de faire. Donc, ils le font sous leurs propres intelligences. Qnet est même  ébahi. Nous condamnons avec la dernière énergie ces agissements de ces personnes>>, a-t-il déploré.
Les autorités du pays continue à mener des enquêtes pour situer les responsabilités.
Dossier à suivre !
Amadou Oury Barry pour googa224.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée