Aboubacar Soumah aux enseignants de la haute guinée ‘’ notre mouvement n’est ni ethnique ni politique’’

0

En Assemblée générale ce samedi 29 décembre 2018 au siège à Donka, les enseignants du syndicat libre des enseignants chercheurs de guinée  ont réitéré leur volonté de faire fléchir le gouvernement. Aboubacar Soumah le secrétaire général de ce syndicat a profité de l’occasion pour clamer ses quatre vérités aux enseignants qui commencent à reprendre les cours.

Cette assemblée s’est tenue en présence d’une trentaine de secrétaires généraux des préfectures de l’intérieur du pays et des cinq communes de Conakry. Après trois mois de grève certains enseignants commencent à reprendre les cours ‘’ il y’a effectivement la reprise notamment en haute guinée (fief du parti au pouvoir).  C’est pourquoi nous avons fait appel aux secrétaires généraux de la haute guinée pour les faire comprendre que cette revendication n’est pas politique, elle n’est pas ethnique et ni régionaliste. C’est une revendication professionnelle ‘’ dit Aboubacar Soumah à qui veut l’entendre.

Il  ajouter ‘’ que le gouvernement passe par tous les moyens pour saper notre mouvement. Alors il (le gouvernement) a réussi en haute guinée en tirant sur la fibre ethnique  et dans certaines écoles de la capitale dirigée par les militants du parti au pouvoir qui invitent les enseignants de leur ethnie  à venir reprendre les cours en leur disant,  c’est notre régime, c’est notre pouvoir, venez reprendre les cours. Et ceux-ci sans réfléchir reprennent les cours. Donc il faudrait que vous compreniez que notre lutte n’est pas politique’’ précise –t-il

Malgré la menace du premier ministre ces grévistes n’entendent pas baisser les bras ‘’ il n’est pas question de reculer.  Le (3) janvier, c’est la date de l’ouverture, qu’on prouve encore au gouvernement et au premier ministre que nous sommes toujours engagés, toujours déterminés pour le combat pour l’amélioration de notre condition de vie et de travail ’’ a lancé Aboubacar Soumah à l’endroit  sa troupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée