4ème édition de la CENACIP : Discours de clôture du ministre de la citoyenneté et de l’unité nationale

0
Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat,
Chers collègues,
Mesdames et Messieurs les Membres du gouvernement,
Honorables Iinvités
Nous voici au terme de la quatrième 4éme édition de la Semaine nationale pour de la citoyenneté et la paix 2019 (SENACIP). Une initiative qui a bénéficié  du soutien et de l’accompagnement constants de votre Son Excellence Monsieur le Président de la République, Pr Alpha CONDE et de l’ensemble du Ggouvernement. Au nom de tout le personnel de mon département, et de tous les acteurs qui étaient  impliqués dans la réalisation des activités, je tiens à vous remercier pour cette marque de solidarité au service des nobles causes que sont la Ccitoyenneté et la paix, dans l’intérêt supérieur si nécessaire et indispensable de à notre chère GUINEE!
Par la même occasion, je veux adresser mes félicitations aux cadres de tous les départements, aux activistes de la société civile et aux médias qui ont permis le succès éclatant de cette SENACIP. Que soient également remerciés tous nos compatriotes, sur l’ensemble du territoire national, qui ont fait montre d’adhésion et de mobilisation autour de cette 4ème édition.
Placée sous le thème : « Voter : Droit et Devoir des citoyens;  Usez de vos droits, faites vos devoirs », cette quatrième édition aura été riche en activités et a mobilisé l’ensemble de tous nos compatriotess, au-delà de leurs différences. Les cadres du ministère et les émissaires déployés à travers tout le pays ont débattu du thème avec les jeunes, dans les écoles. Ils en ont parlé avec les femmes, dans les marchés. De sollicité les sages, nous avons sollicité une meilleure implication auprès des différents acteurs pour que les prochaines échéances  consultations électorales soientrestent toujours détendues et empreintes de fair-play.
Ceci dans ce contexte et perspective d’élections et/ou consultations législatives, présidentielles et de référendum où l’opinion est souvent  bornée et bernée uniquement sur l’impossibilité de la révision de la constitution avec fixation sur la durée du mandat présidentiel.
C’est pourquoi, il est d’actualité et d’utilité que les prochaines campagnes électives et référendaires soient des moments de présentation et justification de projets suivis de débats contradictoires directs pour faire de l’information et parer à l’intoxication afin de contrer les velléités caustiques et belliqueuses de tension. Cela dans l’objectif ultime de consulter les Guinéens qui exprimeront leur choix, en toute connaissance de cause, dans la paix et la quiétude.
C’est la raison pour laquelle, au cours de cette semaine, nous nous sommes tous les acteurs se sont évertués à cultiver l’esprit de compétition, la responsabilité et la tolérancel’esprit de tolérance, à l’occasion des rendez-vous électoraux. en perspective. Si la divergence des opinions et la pluralité des tendances sont inhérentes à la démocratie, elles ne doivent cependant pas affecter l’essentiel. Cet essentiel, qui est dans le cas de notre pays, étant la Nation et l’indispensable stabilité et quiétude sociale de la nation.
L’importance du vote, du droit, du devoir et de la qualité du citoyen d’être électeur et éligible exercées dans la paix ont été les fondamentaux du fil conducteur de la SENACIP 2019. Bien de citoyens comprennent leurs rôles et le poids de leur charge dans le choix de ceux qui sollicitent leurs suffrages pour exercer, en leur nom et pour leur bien, un pouvoir dans le pays. Mais, des citoyens expliquent, aussi, leur indifférence, leur réserve ou leur abstention du fait de leur doute et leur scepticisme quant à l’aptitude et la capacité de la Commission Nationale Electorale Indépendante (CENI) à organiser des élections crédibles reflétant leur choix et traduisant la véracité des votes. A la CENI, d’assurer et de rassurer les électeurs en relevant ce défi  qui est un ingrédient de paix et de quiétude dans le pays.
Monsieur le Président de la République,
Membres du gouvernement,
Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement,
Honorables Iinvités,
C’est donc la fin de la SENACIP 2019. Mais le comportement responsable et le sens de tolérance et de la patrie civique et patriotique doivent demeurer en chacun de nous, au-delà de cette semaine. Ces valeurs doivent nous habiter en permanence. En cela, la SENACIP n’aura été qu’un rappel nécessaire. Une alerte tendant à mettre en exergue le caractère exceptionnellement sensible des périodes électorales . En ces moments-là en effet, par le truchement de la manipulation de l’opinion et de l’instrumentalisation des différences, où le vivre-ensemble et la paix sociale sont souventparticulièrement menacées.
Et c’est ainsi que d’une élection devant nous permettre de nous doter de responsables investis de notre confiance et capables de réaliser nos légitimes aspirations, on peut rapidement ruiner les nobles acquis que nous avons patiemment construits depuis des années. Cela, nous devons le refuser. Pour cela, nous devons en préférant er le dialogue à l’affrontement et la loi à la surenchère. Parce que là estc’est cela notre devoir de citoyen en droite ligne des droits humains conférés par notre constitution, à savoir : liberté d’expression, d’opinion et le respect sacré  de la vie humaine.
C’est la SENACIP qui est clôturée aujourd’hui. Reste pérenne la Stratégie Nationale de Prévention des Conflits et de Renforcement de la Citoyenneté (SNPC – RC) que tous jeunes, femmes et leaders d’opinion nous devons nous approprier et mettre en œuvre comme outils de promotion de la citoyenneté et de la cohésion sociale.
Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat,
Membres du gouvernement,
Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement,
Honorables Iinvités,
Cet appel à la responsabilité, il est destiné tout à la fois aux acteurs politiques au plus haut niveau, et au citoyen le plus ordinaire. Chacun de nous à une part de responsabilité dans la préservation de nos valeurs communes d’unité,  et de paix et d’aspiration au bonheur. Aux leaders politiques, il est attendu qu’ils inscrivent toutes leurs actions dans les limites prévues par les lois de la République. Au-delà des intérêts électoralistes, toujours fugaces, la promotion, la défensequ’ils défendent de la nation, éternelle et le développement du pays. Quant aux citoyens, ils ont la lourde responsabilité des choix qu’ils doivent opérer pour ceux qui doivent les diriger. Doivent-ils préférer la destruction des acquis à l’amélioration de ceux-ci ? Je crois que non ! Doivent privilégier la région ou la communauté au détriment des programmes ? Il me semble que non ! Aussi, chacun de nous doit pouvoir faire les bons choix.
Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat,
Mesdames et Messieurs les Membres du gouvernement,
Chers invités,
Pour terminer cette intervention, permettez-moi de  vous réitérer toute ma reconnaissance pour la mobilisation dont vous avez fait montre au cours de cette quatrième édition de la SENACIP. Par la même occasion, je m’en vais adresser mes félicitations aux cadres de mon département, aux activistes de la société civile, aux médias, aux agents de l’administration ainsi qu’à tous ceux qui étaient impliqués dans la réalisation de cette initiative. Qu’ils en soient tous remerciés. Que soient également remerciés tous nos compatriotes qui, tout au long de la semaine et sur l’ensemble du territoire national, auront fait montre d’adhésion et de mobilisation autour de cette 4ème édition. Du fond du cœur, je dis à toutes et tous, merci. Pour terminer cette intervention, permettez-moi de renouveler ma profonde gratitude à Son Excellence Professeur Alpha CONDE, Président de la République, Chef de l’Etat, au Premier Ministre, Chef du Gouvernement Dr Ibrahima Kassory FOFANA, aux Membres du Gouvernements, aux Gouverneurs de Régions et aux Préfets pour leur efficace implication qui a permis la réussite et le succès de la SENACIP 2019.
Guinéennes et Guinéens, chers compatriotes,
Constamment, dans la paix et la quiétude, ce sont vos voix, à travers le vote, qui décident de qui doit, à tous les échelons, diriger la Guinée : usez, donc, de vos droits, faites vos devoirs à chaque fois que de besoin.
Au revoir SENACIP 2019, bienvenue SENACIP 2020.
        Je vous remercie pour votre bienveillante attention.
        Conakry, le 23 décembre 2019
Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée