16 journalistes du groupe de presse Evasion Guinée misent à la porte par le PDG Moussa Traoré le mercredi 10 juillet 2019 sans aucun avertissement

0

C’est une décision qui a surpris les 16 journalistes du groupe de presse Evasion Guinée licenciés sans être informé.

 

Ils sont au total 16 journalistes du groupe de presse Evasion Guinée a être licenciés par le PDG Moussa Traoré. Pour Ben Oumar Sylla journaliste leur licenciement est intervenu sans aucun avertissement :<< c’est une décision qui est tombée sur nos têtes comme ça sans aucun avertissement ni rien. Un beau matin on trouve sur le tableau d’affichage les noms des personnes renvoyées pour une cause inconnue>>.

Travailler à Evasion n’est pas chose facile a déclaré le journaliste. Le motif de leur licenciement est lié à une réclamation du PDG à chaque journaliste désormais de trouver un publie reportage par jour. C’est ce qu’a expliqué notre interlocuteur:<< je qualifie cette maison d’enfer pour tous ceux qui sont passés là-bas. Cette maison est gérée selon l’humeur du PDG Moussa Traoré>>.

Les victimes de ce licenciement ne comptent pas laisser cette affaire dormir dans les tiroirs. Le syndicat des professionnels de la presse privée de Guinée SPPG est déjà saisi selon le journaliste Ben Oumar Sylla :<< nous avons saisi verbalement le syndicat des professionnels de la presse privée de Guinée SPPG, et nous sommes entrain de mettre des dispositions afin de saisir les juridictions les plus compétentes en la matière>>.

Bien qu’il n’existe aucun contrat qui lie les journalistes licenciés au groupe de presse Evasion Guinée, nos confrères vont poursuivre l’affaire en réclamant leur droit

 

Mamadou Tanou Bah

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée