100 jours du CNRD à la tête de la Guinée: Que pense Alpha Oumar Taran?

0

Après trois mois à la tête du pays, l’heure est au bilan de la gestion de la transition dirigée par le colonel Mamadi Doumbouya. Pour le président de l’Alliance démocratique sur le renouveau (ADR), le bilan du CNRD est partiellement satisfaisant.

Même si tout n’est pas rose,
Alpha Oumar Taran Diallo trouve tout de même que la gestion du CNRD est encourageante. « Il y des décisions qui ont été prises même si elles sont salutaires, elles auraient eu plus d’effet positifs si elles avaient été faites en concertation avec la classe politique. C’est le cas de la charte de la constitution, de la composition du gouvernement, la détermination des activités qui doivent être menées pendant la période de la transition. Mais aussi la répression des crimes économiques et de sang sous l’ancien régime » insiste le leader de l’ADR
Plus loin, le membre de l’ANAD estime que pour éviter de tomber dans les erreurs, les nouvelles autorités doivent s’armer du courage pour impliquer les politiques dans ses prises de décisions: « La première des choses, c’est qu’il doit s’armer de préjuger favorable. Mais aussi le CNRD doit comprendre que la transition est éminemment politique. Et donc elle ne peut pas se faire sans la classe politique. Le CNRD seul ne peut pas travailler à conduire cette transition et qu’elle soit apaisée jusqu’à la fin sans les acteurs politiques » a-t-il affirmé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Action non autorisée